YOGA DU RIRE EN DECEMBRE 2016

Nous nous retrouverons le* :

MERCREDI 07 DÉCEMBRE 2016

A la salle du presbytère, 

Commune du Thou (à côté de l’église) à 20H30

Pour la dernière séance de rire de l’année.

Le yoga du rire, Hasya Yoga en sanscrit est une méthode thérapeutique contemporaine développée par le médecin généraliste indien Madan Katariaet sa femme, Madhuri Kataria, professeur de yoga en Inde. Ils n’ont fait que dépoussiérer cette méthode ancestrale datant plus de 2 000 ans, qui n’est rien de plus qu’une forme de yoga…

Selon ses inventeurs, le yoga du rire repose sur la thèse : « l’action entraîne l’émotion » et l’idée qu’il pourrait augmenter la production des endorphines* dans le cerveau, qualifiées d’hormones de bonheur…

Dans le yoga du rire les personnes rient intentionnellement – sans avoir recours à l’humour, aux blagues ou à la comédie.

Le rire est initié comme un exercice, pratiqué en groupe. Il devient rapidement naturel et contagieux.

 

YOGA DU RIRE

 

Ceci augmenterait l’apport d’oxygène au corps et au cerveau et permettrait à la personne de se sentir plus énergique et en meilleure santé.

Tout le concept du yoga du rire est basé sur des études qui tendent à démontrer que le corps ne fait pas la différence entre un rire spontané et un rire provoqué – à la condition qu’il soit fait avec énergie – la personne en retirerait ainsi les mêmes bienfaits physiologiques et psychologiques.

Le premier « club de rire » aurait officiellement vu le jour en Inde à Bombay le 13 mars 1995. Il a débuté avec un petit groupe de cinq personnes dans un parc public, mais le concept s’est rapidement répandu à travers le monde et il y aurait aujourd’hui des milliers de clubs de rire dans 65 pays.

* Pour cette séance prévoir un tapis de yoga et des chaussettes afin de pouvoir se déplacer dans la salle. La séance est à 5 € au profit de l’association Human Santé.

* Les endorphines ou endomorphines, sont libérées par le cerveau, et plus précisément par l’ hypothalamus et l’ hypophyse dans les situations de stress, qu’il soit psychologique ou physique, mais de façon plus significative pendant et après la pratique du sport, notamment de la course à pied par exemple ou encore le yoga du rire ! C’est un médicament anti-stress naturel à utiliser sans modération.  Cette morphine endogène (produite par l’ organisme) possède une structure moléculaire proche de celle des opiacées. Une fois sécrétée, elle se disperse par le sang dans le système nerveux central, les tissus de l’ organisme et produit des effets bénéfiques contre le stress, les angoisses, l’anxiété, la dépression ou encore la douleur. L’ endorphine est l’ hormone du bonheur. C’est elle que l’on cherche à sécréter en abondance lors d’une séance de yoga du rire.



Human santé apporte son « Aides »

Aides affiche 2016
Le 1er décembre se déroulera la journée mondiale de lutte contre le Sida. Cette journée est importante, car elle est l’occasion pour toutes et tous de remettre à jour nos logiciels de pensée afin d’ouvrir les yeux sur la souffrance, les souffrances de tous ordres que doivent affronter les personnes atteintes par le VIH Sida, ou qu’elles soient dans le monde. En effet, des disparités fortes demeurent entre pays riches et pays en voie de développement, mais également entre certains territoires relevant de pays riches. Ainsi, les politiques de prévention et la prise en charge des malades sont inégales d’une région à une autre. Ainsi pour la France, on constate que les départements et territoires d’outre mer sont plus exposés à la maladie que les départements de métropole. Dès lors, il nous faut combattre  notamment les inégalités territoriales et poursuivre le combat en soutenant la recherche, les associations d’aide aux malades et les malades. La prévention et le dépistage doivent être réaffirmés comme des vecteurs majeurs de la lutte contre la maladie, car nul n’est aujourd’hui au-dessus du risque. Pour cela, il faut en finir avec les « fausses pudeurs » qui s’indignent à la vue de certaines campagnes de lutte contre la maladie, jugées trop « trash moralement ». Pour faire émerger les consciences, il faut parfois oser bousculer les esprits et vivre avec son temps !
Ce qui est fondamental et indispensable désormais, c’est de penser aux autres et à soi en ayant toujours en tête que la prévention demeure le meilleur rempart contre le VIH Sida.
Ensemble continuons le combat pour que tous les malades, d’ici et d’ailleurs, bénéficient d’un accès gratuit aux offres de soin et de soutien. Œuvrons pour atteindre l’objectif Zéro, 0 nouvelle infection, 0 discrimination (au travail, dans la vie sociale, …), 0 décès lié au Sida.


MÉDITATION : astuce N°1 pour se mettre en condition…

méditation 1
Si le désir vous prend de consacrer quelques minutes à la méditation, voici une astuce pour lâcher prise le plus vite possible pour entrer en méditation, avec l’aide de l’aromathérapie. Naturopathe et méditant depuis plus de …  il m’est toujours apparu saugrenu de faire brûler de l’encens. En effet, la fumée est une pollution entrainant la formation de COV (Composés Organiques Volatils), des polluants qui sont des particules ou des molécules pouvant entrer profondément dans l’arbre bronchique, jusqu’aux alvéoles pulmonaires et ainsi les obstruées. Puis, il y a la combustion du charbon qui appauvri l’oxygène de la pièce où vous méditez, un comble car la méditation ouvre les poumons à l’oxygénation ! Mais, il est tout à fait possible de profiter de l’encens, non pas par combustion, mais par diffusion. Pour cela, prenez votre diffuseur à ultrason, remplissez le godet d’eau de source et y ajouter d’abord 10 gouttes d’Huile essentielle de cèdre de l’Atlas (Cedrus atlantica) pour l’ancrage au sol, le cèdre est cet arbre aux racines profondes et au tronc s’élançant vers le ciel, à la ramure majestueuse : en méditation l’assise est importante car il y a communication avec les énergies terrestres… (Si vous n’avez pas de diffuseur, vous pouvez vous mettre 1 goutte de cèdre de l’atlas sur la plante de pied). Dans le diffuseur, ajoutez ensuite 6 gouttes d’HE d’encens (boswellia carterii) cette HE entrera en raisonnance avec votre esprit et votre corps, favorisera la détente musculaire, la respiration en chassant ainsi les toxines par voie respiratoire, mais plus fort encore, elle ouvrira votre espace spirituel. Puis ajoutez 4 gouttes d’HE de basilic exotique (Ocimum basilicum) pour un effet décontractant, action sur le physique mais également sur la décontraction du système nerveux. Cette HE est rééquilibrante… Mettre le diffuseur en route 10 minutes puis méditer !
OPTION 1 : Si vous n’avez pas de diffuseur, utilisez un flacon de 10 ml et mettre 5 ml de cèdre de l’atlas + 3 ml d’encens + 2 ml de basilic. Déposer 2 gouttes à l’intérieur des poignets ou mettre le flacon sous les narines et respirer en pleine conscience aussi longtemps que nécessaire : pratique lorsqu’on est au travail ou alors en dehors de chez soi !
OPTION 2 : avec ce même flacon, en prenant quelques gouttes d’HE dans le creux de la main et en y ajoutant un peu d’huile végétale, vous pourrez vous masser le plexus solaire, la voûte plantaire etc.
OPTION 3 : cette synergie d’HE est valable pour les pratiquants de yoga, de taï chi ou de Qi gong. On pourra ainsi se masser les muscles soumis aux étirements après la séance…
Thierry Furnon-Bodin, naturopathe-iridologue.


Rhinoplastie Montpellier 2015 |
Frenchnfit |
Pain and gain |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Diététicienne Besancon Vesoul
| Blossomforever
| Beach26talk